Page:Folk-lore - A Quarterly Review. Volume 22, 1911.djvu/120

From Wikisource
Jump to navigation Jump to search
This page needs to be proofread.


94 Correspondence.

personnelle. Quant a la propagation des theories sur le totemisme en dehors du miheu des ethnographes et des folkloristes, elle nous a ete plutot nuisible. Quand un archeologue classique comme Salomon Reinach, ou un egyptologue comme Amelineau a voulu apphquer a des faits de zoolatrie anciens ce que Toutain appelle " I'exegese toteraique," il est arrive que la defini- tion du totemisme qu'ils croyaient correcte apparaissait deja aux ethnographes comme depassee par les dernieres decouvertes.

C'est pour mettre definitivement les faits de totemisme a la portee de tous les savants specialises dans les diverses branches des sciences historiques et anthropologiques que M. Frazer s'est donne I'heroique peine d'edifier son ouvrage monumental sur Le TotemisjJie et V Exogamie. Certes, j'y ai releve plusieurs lacunes, dont quelques-unes bien graves a la fois a cause du nombre de faits oublies et de leur importance theorique, par exemple en ce qui concerne I'Afrique Occidentale. D'autre part, etant en cor- respondance avec M. von Leonhardi/ et tenu par lui au courant de la methode de travail du missionnaire Strehlow, j'aurais desire de la part de M. Frazer une attitude plus bienveillante a I'egard de ces chercheurs consciencieux et sinceres. Mais a cote des lacunes signalees, la masse de faits recueillis dans ces quatre volumes est d'une telle ampleur qu'on aurait vraiment par trop mauvaise grace a pousser loin la critique du detail.

Mais M. Frazer me permettra de lui en faire une autre de portee generale et theorique. Qu'on soit ethnographe specialise ou qu'on desire appliquer a une discipline particuliere, disons a I'archeologie classique ou extreme-orientale, les resultats acquis dans le domaine du totemisme par les ethnographes, la premiere question qu'on verra se dresser sera toujours celle de la definition du totemisme. Que faut-il entendre par totemisme ? par quoi se caracterise ce systeme ? a quels signes precis reconnait-on que tel rite ou que telle coutume est ou n'est pas totemique ? dans quelle mesure est-il legitime de transposer a une population determinee

■'En coriigeant les epreuves, j'apprends la mort de M. von Leonhardi-Gross- Karben, que tous les ethnographes seront d'accord pour deplorer profondement. Les collections Australiennes qu'il avait reunies vont aux Musees de Francfort et de Giessen ; j'ignore ou en est I'impression des fascicules 4, 5, et 6 de la monographie sur les Aranda.