Page:The Works of Lord Byron (ed. Coleridge, Prothero) - Volume 2.djvu/35

From Wikisource
Jump to navigation Jump to search
This page has been proofread, but needs to be validated.


CHILDE HAROLD'S PILGRIMAGE.

A ROMAUNT.

"L'univers est une espèce de livre, dont on n'a lu que la première page quand on n'a vu que son pays. J'en ai feuilleté un assez grand nombre, que j'ai trouvé également mauvaises. Cet examen ne m'a point été infructueux. Je haïssais ma patrie. Toutes les impertinences des peuples divers, parmi lesquels j'ai vécu, m'ont réconcilié avec elle. Quand je n'aurais tiré d'autre bénéfice de mes voyages que celui-là, je n'en regretterais ni les frais ni les fatigues."—Le Cosmopolite, ou, le Citoyen du Monde, par Fougeret de Monbron. Londres, 1753.