Page:United States Statutes at Large Volume 50 Part 2.djvu/395

From Wikisource
Jump to navigation Jump to search
This page needs to be proofread.


MULTILATERAL-SAFETY OF LIFE AT SEA-MAY 31, 1929 Les seuls cas que vise cet article sont ceux dans lesquels chacun des deux batiments a le cap sur l'autre; en d'autres termes, les cas dans lesquels, pendant le jour, chaque bAtiment voit les mats de l'autre navire l'un par l'autre ou a tres peu pres l'un par l'autre et tout A fait ou a tres peu pros dans le prolongement de son cap; et, pendant la nuit, le cas ou chaque batiment est place de maniere a voir Ala fois les deux feux de c6t6 de l'autre. Ii ne s'applique pas au cas oh, pendant le jour, un bAtiment en apercoit un autre droit devant lui et coupant sa route, ni au cas ou, pendant la nuit, chaque bAtiment presentant son feu rouge voit le feu de meme couleur de l'autre, oa chaque bAtiment presentant son feu vert voit le feu de mgme couleur de l'autre; ni aux cas oh un bAti- ment apercoit droit devant lui un feu rouge sans voir de feu vert, ou apercoit droit devant lui un feu vert sans voir de feu rouge; enfin, ni au cas oh un bAtiment apercoit A la fois un feu vert et un feu rouge dans toute autre direction que droit devant ou A peu pros. ARTICLE 19. Lorsque deux navires marchant A la vapeur font des routes qui se croisent, de maniere Afaire craindre une collision, le bAtiment qui voit l'autre par tribord doit s'6carter de la route de cet autre navire. ARTICLE 20. Lorsque deux navires, l'un A vapeur, 1'autre A voiles, courent de maniere a risquer de se rencontrer, le navire sous vapeur doit s'ecarter de la route de celui qui est A voiles. ARTICLE 21. Quand, d'apres les regles tracees ci-dessus, l'un des navires doit changer sa route, l'autre bAtiment doit conserver la sienne et maintenir sa vitesse. NOTA.-Il peut se faire, par suite de temps couvert ou pour d'autres causes, que deux navires viennent A so trouver tellement rapproches l'un de l'autre que la collision ne puisse etre 6vitee par la manceuvre seule de celui qui doit laisser la route libre; dans ce cas, l'autre doit faire, de son c6t6, telle manceuvre qu'il juger ala meilleure pour em- pecher l'abordage. (Voir Articles 27 et 29.) ARTICLE 22. Tout navire qui est tenu, d'apres ces regles, de s'6carter de la route d'un autre navire doit, si les circonstances de la rencontre le per- mettent, eviter de couper la route de l'autre navire sur l'avant de celui-ci. ARTICLE 23. Tout navire A vapeur qui est tenu, d'apres ces regles, de s'ecarter de la route d'un autre navire, doit, s'il s'approche de celui-ci, ralentir au besoin sa vitesse, ou meme stopper ou marcher en arriere, si les circonstances le rendent necessaire. ARTICLE 24. Quelles que soient les prescriptions des articles qui precedent, tout batiment qui en rattrape un autre doit s'ecarter de la route de dernier.