Page:Folk-lore - A Quarterly Review. Volume 22, 1911.djvu/127

From Wikisource
Jump to navigation Jump to search
This page needs to be proofread.


Correspondence. loi

I'origine du totemisme, a savoir la theorie conceptionaliste, des qu'il la met a I'epreuve sur I'esprit-gardien, il voit surgir une analogic si forte entre cette sorte de " divinite " et le totem (qui n'est plus pour M. Frazer une divinite), que la conclusion du chapitre finit a nouveau en termes dubitatifs, (p. 456): "the resemblances between totems and guardian-spirits are unquestionably both many and close, and when guardian-spirits are hereditary in a family, it becom.es difficult to distinguish them." Fort bien : mais n'avons- nous pas vu ci-dessus qu'il y a " danger of hastily assuming that the hereditary worship of certain sacred animals in particular districts is identical with totemism " ? C'est done que cette heredite n'est pas un caractere-type du totemisme. Car le fait que I'animal est taboue et revere dans un "district particulier" est lie si intimement au totemisme chez tant de populations nettement totemiques, que I'argumentation ne saurait porter sur cette partie de la proposition citee ; il me suffira de rappeler que la localite joue dans le totemisme un si grand r61e qu'on a cru pouvoir distinguer une forme speciale appelee totemisme "local" ou "territorial."^ Sans vouloir developperici ma thdorie, (jenesaurais accepter celle de M. Frazer a base conceptionaliste), je crois bon de dire que la solution du probleme des origines du totemisme ne se trouvera qu'en partant du totemisme territorial : le systeme de classement des individus sur la base totemique n'a pas eu d'autre objet aux origines que de repartir entre les groupements secondaires de la societe generale des portions de territoire et tout ce qui etait produit sur ces proportions ou y vivait.

En attendant, je me trouve fort embarrasse pour savoir ce qu'est le totemisme en sot. II y a quelques annees, j'ai ecrit "qu'il n'y a pas un totemisme, mais des totemismes," a quoi Salomon Reinach objecta que cela n'interdit pas de rechercher ce que tous ces tote- mismes ont en commun, de maniere a definir le totemisme en dehors des variations de detail. Ce m'est une consolation de mon ignorance que de voir M. Frazer victime des memes hesitations que moi, et ne pas oser decider si les bush-souls et les guardian- spirits sont, ou non, des totems !

^Je suis oblige d'adopter ce terme de territorial parce que M. Frazer a propose d'appeler local le totemisme conceptioniste ou conceptionaliste ; cf. vol. i., p. 156, note.