Page:Folk-lore - A Quarterly Review. Volume 22, 1911.djvu/542

From Wikisource
Jump to navigation Jump to search
This page needs to be proofread.


5o6 Reviews.

Quand je vols les variations (au sens musical) de M. Frazer sur la theorie animiste d'explication, et ce doux entetement avec lequel rite apres rite et ceremonie apres ceremonie sont expliques par des departs de I'ame, ou des retours de Tame, ou des dangers pour I'ame, ou des bienfaits pour I'arae, et ainsi de suite, je me sens ahuri : le mot n'est pas trop fort. Sans connaitre, a fond et en detail, chacun des progres recents de la science, et des leur apparition, il suflfit de savoir qu'il existe divers grands courants actuels d'interpretation, soit d'apres la methode socio- logique, ou historico-culturelle, ou neo-astrale, et ainsi de suite, pour eprouver en presence de la serenite de M. Frazer a s'en tenir uniquement aux interpretations plus anciennes, comme un senti- ment de stupefaction.

Ces volumes etant trop volumineux pour les discuter pas a pas, trop touffus de faits et de transitions adroites pour permettre la critique par affirmations et negations simples, le grand public se persuade de trouver dans ce vaste tresor le dernier mot de la science et suspecte toutes les autres theories de faiblesse ou peut- €tre meme de retard.

Je me suis exprime avec franchise : comme je I'ai dit, une theorie c'est un homme, c'est-a-dire quelque chose qui adhere a une existence humaine, alors que les faits memes vivent a part, ne vivent ni dans notre cerveau ni dans nos muscles. II en est ainsi, sans doute, aussi de M. Frazer, et cela explique pourquoi il tient tant a ses propres theories, et ne permet pas aux theories d'autrui de venir deranger le bel equilibre des constructions ideales dont il a apporte et agence lui-meme les materiaux bruts avec une patience inlassable et un soin digne d 'admiration.

A VAN Gennep.

RliLIGIONS MCEURS ET Ll^GENDES : ESSAIS d'EtHNOGRAPHIE

ET DE LiNGUiSTiQUE. (Troisieme Serie.) By Arnold van Gennep. Paris: Mercure de France, 191 1. 8vo.

This volume appears to be the third of a series (of which I have not had the advantage of seeing the earUer numbers), in which